Les Autodafeurs : mon frère est un gardien

Image de Babelio

Résumé :

« Je m’appelle Auguste mars, j’ai 14 ans et je suis un dangereux délinquant. Enfin, ça, c’est ce qu’ont l’air de penser la police, le juge pour mineur et la quasi-totalité des habitants de la ville. Evidemment, je suis totalement innocent des charges de « violences aggravées, vol, effraction et incendie criminel » qui pèsent contre moi mais pour le prouver, il faudrait que je révèle au monde l’existence de la Confrérie et du complot mené par les Autodafeurs et j’ai juré sur ma vie de garder le secret. Du coup, soit je trahis ma parole et je dévoile un secret vieux de vingt-cinq siècles (pas cool), soit je me tais et je passe pour un dangereux délinquant (pas cool non plus). Mais bon, pour que vous compreniez mieux comment j’en suis arrivé là, il faut que je reprenne depuis le début, c’est-à-dire, là où tout a commencé »

 ~

J’ai tout simplement adoré, dévoré ce livre de Marine Carteron, le premier d’une trilogie, qui est un coup de coeur.

Tout d’abord les personnages sont géniaux avec des personnalités très bien travaillées. Auguste et Césarine les protagonistes principaux sont frère et soeur. Ce premier est un ado français (c’est un vrai plus de comprendre toutes les références ^^ ) assez banal en apparence. Il a des problèmes d’ado normal : devenir populaire, séduire une fille … et d’autres un peu plus particuliers : assumer son nouveau rôle, découvrir des mystères … Sa soeur est mon personnage préféré ! C’est une autiste très attachante et rationnelle avec toutes ses petites manies que vous découvrirez au fur à mesure du livre (quand elle se met à traiter son frère d’idiot ou à prendre tout au premier sens, c’est vraiment à mourir de rire !).

Tout au long du livre on alterne entre le récit d’Auguste et le journal de Césarine. Avoir ces 2 points de vue est un vrai plus pour comprendre l’histoire qui est très originale. En plus elle se tient historiquement, on en viendrait presque à croire qu’elle est réelle ! On est tout de suite embarqué dans cette aventure qui se joue sur plusieurs siècles. Le poids que doivent supporter ces 2 enfants est énorme et on se laisse transporter avec eux, tentant de déjouer les mystères.

L’humour, très présent, donne beaucoup de saveur au bouquin et on ne peut s’empêcher de rire en le lisant. J’ai d’ailleurs certains passages en mémoire qui me font sourire (même rigoler) quand j’y repense !

J’ai beaucoup aimé également les thèmes abordés comme la place de la littérature et du savoir dans notre société ainsi que le droit à la différence : Césarine et son amie sont malades ce qui ne les empêchent pas d’être intelligentes et très attachantes, d’ailleurs sans Cés’ je crois qu’Auguste serait en grande difficulté ^^

Je suis sortie ravie de cette lecture et je n’ai qu’une hâte : me procurer la suite !

Je conseille vraiment ce livre qui peut plaire autant aux ados qu’aux adultes à mon avis !

~

A bientôt !

XXXX

1376757345-ririnsign

Publicités

Des réactions, des réflexions, des conseils, etc ? N'hésitez pas à commenter !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s